huile essentielle de lavande
flacon d'huile essentielle de lavande fine

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

 

C’est en 1928 que R.M. GATTEFOSSE, pharmacien français, crée le terme d’aromathérapie pour désigner l’emploi des plantes aromatiques médicinales sous forme d’huile essentielle pour améliorer la santé et le bien-être physique et mental.

Une plante est dite « aromatique »quand elle possède suffisamment de cellules sécrétrices naturelles d’ »essence ». L’essence est un ensemble de molécules aromatiques volatiles. Toutes les plantes médicinales ne sont pas aromatiques. Ces cellules sécrétrices d’essence peuvent être dans les poils glandulaires épidermiques, les poches glandulaires, les canaux glandulaires. On retrouve ces appareils excréteurs dans la tige, dans la feuille, le pétale, la racine ou l’écorce. Le produit concentré obtenu en récupérant le contenu de ces cellules excrétrices est une huile essentielle. Certaines plantes aromatiques fraiches ont un usage alimentaire, mais ce n’est pas forcément la partie consommée en l’état qui est utilisée pour la préparation de l’huile essentielle. On consomme le plus souvent le jus du citron, mais c’est dans le zeste que se trouve les composants de l’huile essentielle !

 

L’extraction de l'essence aromatique se fait par distillation douce à la vapeur d’eau dans un alambic ou par expression mécanique (pressage) pour les agrumes.

Cette distillation doit être complète pour récupérer la totalité des composants de la plante. En parfumerie, la distillation est parfois courte car elle peut être suffisante pour récupérer les principes odoriférants. Prenons l’exemple de Cananga odorata. Elle est plus connue sous le nom d’ylang-ylang. Cette fleur très odorante de Madagascar, pour être utilisée en aromathérapie pour ses propriétés relaxante et sédative, doit avoir subi une distillation complète, alors qu’une distillation courte suffira pour récupérer sa fragrance incomparable pour la parfumerie. On trouvera sur le flacon le mot « totum » ajouté à celui de la plante (Cananga odorata totum) pour désigner une huile essentielle complète. Utilisé dans ce cadre le mot totum ne signifie pas, comme en phytothérapie, que la totalité des principes actifs de la plante se trouve dans l’huile essentielle, mais que la distillation a été complète. En effet, les huiles essentielles ne contiennent que les molécules aromatiques volatiles de la partie de la plante sujette à la distillation. Elle ne contient pas, comme dans une macération alcoolique, les molécules constitutives de la paroi végétale par exemple, car elles ne sont pas volatiles. La préparation phytothérapique d’une même plante n’aura donc pas les mêmes propriétés que l’huile essentielle de la même plante.

 

Cette extraction par distillation doit garantir que les principes actifs ne sont pas altérés, la température et le procédé de fabrication en général doivent être bien maîtrisés par le laboratoire producteur.

 

Une huile essentielle de qualité doit être 100% naturelle, 100% sans solvant, 100% pure, 100% complète.

 

Une bonne HE doit être à 100% pure et naturelle, c'est-à-dire exempte de toute molécule de synthèse ou de fraction d’HE rajoutée. Elle doit être produite telle quelle et obtenue directement à la sortie de l’alambic.

 

Les huiles essentielles font l’objet de recherches scientifiques. Leur composition est déterminée par des analyses chimiques par chromatographie en phase gazeuse  et spectrométrie de masse. Leur pouvoir antibactérien des huiles essentielles est mesuré par l’aromatogramme qui est un test en laboratoire sur la sensibilité bactérienne aux huiles essentielles. Comme pour les plantes, on observe un phénomène de synergie des molécules présentes dans l’huile essentielle. L’extraction et la purification de la molécule principale pour un usage thérapeutique ne donne pas le même résultat que le mélange naturel et synergie de molécules, dont certaines ne sont présentes qu’en faible quantité, mais pourtant importantes.

Sonja Opolka naturopathe
Sonja Opolka
Sonja Opolka cabinet consultation naturopathie
cabinet de consultation